Téléphone 01 71 06 35 50
<

Lutte contre les violences sexistes

Lutter contre les violences sexistes, c'est combattre un archaïsme social qui entrave la liberté, l'intégrité, la sécurité des femmes

Violences au sein du couple, violences au travail, violences sexuelles, mariages forcés, mutilations sexuelles féminines... Le CIDFF 92 Nord possède une connaissance approfondie des problématiques des femmes victimes de violences sexistes et sexuelles.

Spécialisé dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, le CIDFF accompagne les victimes, forme les professionnel-les, sensibilise les jeunes et prend en charge les auteurs de violences.

1. Accompagnent juridique et psychologique des victimes

Grâce à une équipe spécialisée et formée, composée de juristes et d'une psychologue, le CIDFF a une connaissance approfondie des problématiques que peuvent rencontrer les femmes victimes de violences sexistes ou sexuelles.

Écouter, repérer, informer, accompagner les femmes victimes de violences sexistes : violences conjugales, viols et agressions sexuelles, harcèlement sexuel, mutilations sexuelles, mariages forcés. Les équipes professionnelles du CIDFF des Hauts-de-Seine/Nord accueillent les femmes victimes et les informent sur leurs droits, identifient leurs difficultés, offrent un accompagnement global dans leurs démarches policières, judiciaires, médicales, sociales et professionnelles.

La consultation psychologique offre un espace de de reconstruction.Cette consultation a pour fonction de soutenir et d'étayer les femmes concernées sur le chemin de la sortie des violences.

2. Prise en charge des auteurs

Afin de lutter contre la récidive et la réitération, le CIDFF intervient depuis 2014 par la mise en œuvre de stages de responsabilisation. 3 cadre d'interventions sont proposés:

  • Le premier s'inscrit dans le cadre d'alternatives aux poursuites (composition pénale).
  • Le second est proposé aux auteurs de violences conjugales suivis par le SPIP 92 en post-sentenciel (milieu ouvert).
  • Le dernier stage s'adresse aux auteurs de violences conjugales incarcéré à la Maison d'arrêt de Nanterre (milieu fermé).

3. Formations des professionnels

Afin de former les acteurs en contact direct avec les femmes victimes de violences, le CIDFF s'est également donné pour mission de former les professionnel-les tel que les travailleurs sociaux, les médecins, les magistrats, les membres de la police, les services enfance et jeunesse, les bailleurs sociaux...

Co-animées par une juriste et une psychologue,les formations sont adaptées aux besoins du public.

4. Sensibilisation des jeunes

Les professionnels du CIDFF interviennent également auprès des jeunes du 92, au sein des établissements scolaires mais aussi des centres sociaux. Ainsi, par le biais d'ateliers pédagogiques et de jeux, l'association informe les jeunes sur les différentes violences existantes.

Nos partenaires